Avril 2018

Les Talents

Prédicateur : Jean Bailleux. | Date :  8 Avril 2018 | Durée : 55mn59s

Passage(s) biblique(s) :
| Télécharger en MP3 |


 

Predication

Prédicateur : Jean Bailleux. | Date :   Avril 2018 | Durée : 46mn41s

Passage(s) biblique(s) :
| Télécharger en MP3 |


 

La pureté

Prédicateur : Vincent Hanus. | Date :  29 Avril 2018 |
Predication a relire ici :

 

 1 La volonté de Dieu à propos de la pureté
 
 
L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena
vers l’homme.
 
Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on
l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme.
 
C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils
deviendront une seule chair.
 
L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte.
Dans le premier livre de la Bible, l’institution du mariage est relatée (Gn 2.22-25). Il
est clairement mis que la sexualité est bonne (« point honte » de la nudité) dans le cadre
du mariage (« s’attachera à sa femme »). Tout acte sexuel en dehors de ce contexte n’est
pas voulu par Dieu, et différents vocables peuvent être utilisés (avec des sens variables) :
adultère, impureté, débauche, impudicité, etc.
 
 
Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta
sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.
 
Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en
extase.
 
Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre
coins, qui descendait et s’abaissait vers la terre,
 
et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.
 
Et une voix lui dit : Lève-toi, Pierre, tue et mange.
 
Mais Pierre dit : Non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.
 
Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui : Ce que Dieu a déclaré pur,
ne le regarde pas comme souillé.
 
Cela arriva jusqu’à trois fois; et aussitôt après, l’objet fut retiré dans le ciel.
L’extase que Dieu démontre à Pierre (Ac 10.9-16) précède sa visite chez Corneille,
qui est le premier païen converti mentionné dans le livre des Actes de Apôtres. La voix
lui déclare : « Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé. », à propos
d’animaux, mais dans le but de lui faire comprendre une vérité plus large à propos de
Corneille qu’il va bientôt rencontrer. Cette même déclaration demeure pertinente sur le
sujet de la sexualité : la sexualité a été déclarée bonne dans le cadre du mariage, et celui
qui la prétend bonne dans un autre contexte s’oppose à la volonté de Dieu.
 
 
Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu
jugera les impudiques et les adultères.
L’épître aux Hébreux est claire à ce sujet (He 13.4) : la sexualité dans le cadre du
mariage est bonne et doit exister tant que faire se peut (« Que le mariage soit honoré de
tous »), et la sexualité hors mariage est un péché (« le lit conjugal exempt de souillure,
car Dieu jugera les impudiques et les adultères»).
 
 
Tes yeux sont trop purs pour voir le mal,
Et tu ne peux pas regarder l’iniquité.
1: un prostitué, qui se vend
2: un adultère
 
 
 
Pourquoi regarderais-tu les perfides, et te tairais-tu,
Quand le méchant dévore celui qui est plus juste que lui?
Qu’advient-il donc à ceux qui commettent des actes sexuels hors mariage? Habakuk
montre (Ha 1.13) que Dieu veut des êtres purs avec lui, et que le mal n’a pas sa place
devant Dieu. Ainsi, celui qui pèche se sépare de Dieu.
 
Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y
trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les
infâmes,
 
ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hérite-
ront le royaume de Dieu.
Et Paul le montre très clairement (1 Co 6.9-10) : les personnes attachées à différents
péchés sexuels (impudiques, adultères, efféminés, infâmes) n’ont pas de place dans le
royaume de Dieu. Paul pointe des péchés répandus à son époque, mais l’époque actuelle
concerne plus des pratiques comme la pornographie, la masturbation, la sodomie, le
sado-masochisme, etc. : ils relèvent également de l’impureté, puisqu’ils sont commis en
dehors du cadre voulu par Dieu.
 
2 Mécanismes du péché d’impureté
 
 
Tout est pur pour ceux qui sont purs; mais rien n’est pur pour ceux qui sont souillés
et incrédules, leur intelligence et leur conscience sont souillées.
 
Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abomi-
nables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre.
Les péchés sexuels sont commis dans un certain contexte. Un passage de l’épître à
Tite (Tt 1.15-16) que l’impureté apparaît chez des personnes sans foi (« incrédules »),
sans intelligence selon Dieu et sans conscience selon Dieu (« leur intelligence et leur
conscience sont souillées »). Il appartient donc au chrétien de croire fermement en son
Dieu, et de le fréquenter très régulièrement dans la Parole et dans la prière (qui parlent
à l’intelligence et à la conscience) afin de pouvoir poser un regard digne de son Seigneur
sur ce qui l’entoure. Sans cela, il est un chrétien d’apparat, et ses oeuvres montrent sa
duplicité.
 
Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur, et c’est ce qui souille l’homme.
 
Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les
impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.
 
Voilà les choses qui souillent l’homme; mais manger sans s’être lavé les mains, cela ne
souille point l’homme.
3: un prostitué, qui se vend
4: un adultère
5: un garçon prostitué, qui est doux au toucher
6: un homosexuel, qui coïte avec un homme
 
 
 
L’évangile de Matthieu (Mt 15.18-20) mentionne divers péchés reliés pour la plupart
aux dix commandements (Jésus a commencé à critiquer l’interprétation d’un commande-
ment par les pharisiens au début du chapitre). Jésus montre que le péché vient du cœur
de l’homme directement, et que c’est celui-ci qui souille l’intelligence et la conscience de
l’homme.
 
N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le
monde, l’amour du Père n’est point en lui;
 
car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et
l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.
Plus précisément, si le monde habite le cœur de l’homme, c’est le monde qui entoure
l’homme qui installe en lui de quoi l’attirer vers l’impureté (1 Jn 2.15-16), dès lors que
l’homme se plaît dans le monde (« Si quelqu’un aime le monde »). Jean détaille ce que
l’amour du monde installe en l’homme :
— la convoitise de la chair : dans le domaine sexuel, il est indéniable qu’un plaisir
physique apparaît, et le corps de l’autre est régulièrement convoité pour ce qui
concerne les péchés sexuels;
— la convoitise des yeux : c’est particulièrement vrai pour les péchés sexuels qui sont
amorcés par ce biais (pornographie, fantasmes, etc.);
— l’orgueil de la vie : le monde revendique la liberté sexuelle, de pouvoir faire ce que
l’on veut avec son corps en matière sexuelle.
 
Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.
 
Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé,
produit la mort.
Jacques résume le mécanisme sans dédouaner le pécheur (Jc 1.14-15) : alors que celui
qui se maintient pur ignore l’occasion de chute, l’impur voit en tout ce qui l’entoure de
quoi amorcer sa convoitise. Il la laisse alors se développer, parvenant ainsi au péché et
à la mort, qui montre la séparation avec Dieu. Il y a donc un acte délibéré du pécheur
de laisser libre cours à sa convoitise, puis au péché.
3 Protection contre le péché d’impureté
Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments; et Dieu détruira l’un
comme les autres. Mais le corps n’est pas pour l’impudicité. Il est pour le Seigneur, et le
Seigneur pour le corps.
 
Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance.
 
Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ? Prendrai-je donc les
membres de Christ, pour en faire les membres d’une prostituée? Loin de là!
 
Ne savez-vous pas que celui qui s’attache à la prostituée est un seul corps avec elle?
Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair.
 
Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.
 
Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du
corps; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps.
4
 
Paul met particulièrement en garde contre les dérèglements sexuels (1 Co 6.13-18) :
le corps du chrétien est le temple du Saint-Esprit, et voir ce temple se faire corrompre
est particulièrement insupportable pour Dieu. De plus, pécher contre soi-même entraîne
qu’on se dévalorise aux yeux de Dieu, et on finit par croire qu’on n’est pas une créature
précieuse à ses yeux. Il importe donc de se protéger particulièrement contre de tels
péchés.
D’autres conséquences peuvent également survenir suite à un manque de maîtrise dans
le domaine sexuel :
— précipitation dans le choix d’un conjoint,
— rancune et reproches persistant dans le couple;
— Philippe Decourroux, dans son témoignage, explique qu’il y a un lien entre porno-
graphie et prostitution, et donc traite des êtres humains.
3.1 Protection personnelle
Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.
 
Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même
porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous
ne demeurez en moi.
L’épître à Tite (Tt 1.15-16) a montré précédemment (voir section 2) que l’impureté
est caractéristique du chrétien d’apparat. L’évangile de Jean (Jn 15.3-4) exhorte donc à
s’attacher à Jésus-Christ, notamment au moyen de la Parole qui purifie.
Et ce que je demande dans mes prières, c’est que votre amour augmente de plus en plus
en connaissance et en pleine intelligence
 
pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables
pour le jour de Christ,
 
remplis du fruit de justice qui est par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.
Paul insiste également sur la prière et sur l’amour qui habite le chrétien (Ph 1.9-11) :
si ce dernier aime son Christ, il n’aime pas le monde, ni ce qui est dans le monde (1 Jn
2.15-16). Son cœur acquiert de l’intelligence et de la connaissance pour discerner, et cela
demeure pur (Tt 1.15-16).
.
 
Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste,
tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est
vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.
 
Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-
le. Et le Dieu de paix sera avec vous.
En lisant la Parole et en priant, le chrétien travaille ses pensées (Ph 4.8-9). Ces der-
nières, tournées vers Christ, amènent à se comporter comme Christ, et non pas de
manière impure.
5
 
 
3.2 Protection des enfants
La société actuelle expose particulièrement les enfants à des convoitises sexuelles.
Ainsi, Philippe Decourroux témoigne avoir été en contact avec de la pornographie dès
11 ans dans un monde sans ordinateur : que dire donc désormais alors qu’Internet est
accessible sur les smartphones des enfants que les parents ont cru bon de leur donner!
Sans parler de la simple transmission dans les cours de récréation, où celui qui abordera
un sujet inconnu passe pour le plus intelligent. Le contact de l’enfant avec le monde
sous cet aspect arrive bien plus tôt que ce que les parents pensent : 8 à 10 ans pour des
images pornographiques, mais déjà 6 ans pour des conversations à caractère sexuel.
Et d’autres études montrent que la majorité des hommes et des femmes ont déjà
pratiqué la masturbation. Aucun parent ne doit donc s’illusionner : il est tôt ou tard
confronté à la situation.
« Dans un article intitulé “Darüber spricht man nicht…?”, la doctoresse
allemande Ute Buth écrit :
Plus de 90% des hommes ont déjà pratiqué la masturbation. (…)
Et selon certaines études, 60 à 80% es femmes sont concernées.
[1]
Et dans un autre article paru dans le même journal et intitulé “Selbst-
befriedigung – Bibel, Gemeinde und deine Geschichte” Matthias Burhenne,
conseiller en relation d’aide dans une organisation chrétienne allemande
(Forum Wiedenest e. V.) écrit :
Dans leur livre “Mit Teens über Sex reden”, Rainer et Katrin
Gaum présentent les résultats d’une enquête réalisée auprès d’un
échantillon d’environ 1300 adolescents et jeunes adultes chrétiens
(12-29 ans; 47,3% de garçons; 52,7% de filles).
À la question : “Est-ce qu’il t’arrive de te masturber?”, 70% des
garçons ont répondu : “Oui” et 22% : “Je ne le fais plus.” Ches
les filles, 29% ont répondu : “Oui” et 22% : “Je ne le fais plus.”
Les réponses données par les garçons âgés de 12 à 18 ans sont
particulièrement frappantes. Parmi ceux qui fréquentent un groupe
de jeunes :
— 23% se masturbent quotidiennement;
— 35% le font une fois par semaine;
— 7% le font toutes les deux semaines;
— 10% le font une fois par mois ou moins;
— 11% ne le font plus;
— 9% ne l’ont jamais fait. [2]
» [3]
Des études montrent que la pornographie sculpte la personnalité des enfants d’une
manière néfaste qui les marque à vie, induisant des comportements malsains et de la
violence. Il en va donc de la santé mentale de l’enfant de veiller sur eux : les parents sont
les premiers concernés.
« Le neuro-chirurgien américain Donald Hilton, à Rome pour un congrès
international interdisciplinaire sur les dangers sexuels guettant des enfants
désormais hyperconnectés, évoque dans un entretien les ravages provoqués
sur de jeunes cerveaux par les films pornographiques violents.
Que se passe-t-il dans le cerveau d’un enfant exposé à une
avalanche de films pornographiques ?
Nos cellules cérébrales se modifient avec l’acquisition de connaissances.
L’apprentissage sous un état de dépendance sculpte le cerveau d’une manière
très dommageable. Nous pouvons devenir très figés dans certains comporte-
ments ou goûts.
Quand il y a une récompense à la clef comme la pornographie, on est en
présence d’un processus de marquage particulièrement puissant que le cerveau
n’oublie jamais. Un enfant de 12 ans qui voit de la pornographie hard core
va se dire “c’était génial”. Il peut certes être effrayé, mais ce sentiment sera
supplanté par la fascination.
Notre cerveau réclame de la nouveauté, du changement. Il veut un visage
nouveau, une forme de corps différent. Les garçons, et de plus en plus les
filles, peuvent surfer pendant des heures à la recherche d’un clip parfait pour
se masturber.
Il y a beaucoup de recherches scientifiques démontrant que le sexe, et tout
particulièrement la pornographie sur internet, peuvent entraîner une grande
dépendance. C’est comme une partie de black jack avec un jeu de cartes
différent à chaque fois.
Vont-ils nécessairement imiter ce qu’ils voient ?
La pornographie est en train de détruire la faculté de ressentir des émo-
tions. Et les adolescentes sont soumises à une forte pression pour accepter
des relations sexuelles anales douloureuses.
93% des garçons et 62% des filles de moins de 18 ans ont été exposés à la
pornographie sur internet. Et une étude sur les 250 films les plus populaires
indique que 88% des scènes contiennent des agressions physiques sur les
femmes.
Les hommes peuvent aussi arriver au stade où les vraies femmes sont
simplement synonymes de mauvais porno et devenir plus intéressés par de
la pornographie filmée.
Sans compter que les films de réalité virtuelle arrivent sur le marché, dotés
d’une nouvelle technologie prodigieuse fondée sur des simulateurs. Ce n’est
plus regarder de la pornographie, c’est la vivre en 4D avec la dimension
émotionnelle. C’est assez cher mais beaucoup de producteurs de l’industrie
du porno sont très intéressés.
7
 
Les jeunes acteurs et actrices, nourris à cette culture, sont
également des victimes ?
L’industrie pornographique exploite de jeunes actrices, seulement utilisées
pendant deux ans. Il y a des filles A, B et C. Lorsqu’on devient une fille
C, il faut faire des choses très violentes pour continuer à être demandée sur
un tournage. Et il y a tant de nouvelles jeunes filles, conditionnées par une
culture ambiante pornographique, prêtes à prendre leur place.
Pendant longtemps, le débat sur la pornographie relevait du domaine moral
et religieux. Mais laissons la religion en dehors de cela et abordons la question
du point de vue de la santé publique.
Pouvons-nous vraiment dire que les films pornographiques sont une bonne
chose que tout le monde devrait regarder quand ses acteurs subissent des vio-
lences? Les hommes prennent du plaisir à voir des femmes en souffrance sur
leur écran d’ordinateur. Le porno n’est pas autre chose que de la prostitution
filmée.
A l’époque de l’antiquité, des milliers de personnes et d’animaux étaient
tués dans le Colisée et les spectateurs adoraient cela. Nous avons des Colisée
sur nos écrans et nous sommes pires que les Romains car nous nous cachons
derrière nos écrans la nuit en nous disant que ça ne pose pas de problème.
Nous ne devons pas permettre à l’industrie de la pornographie de contrôler
l’éducation sexuelle de nos enfants et les législateurs doivent les protéger! »
[4]
 
L’enfant laisse déjà voir par ses actions
Si sa conduite sera pure et droite.
Cela doit se faire dans la prière, mais également au quotidien pour relever les indices
de difficultés à ce sujet (Pr 20.11).
 
Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier?
En se dirigeant d’après ta parole.
Sitôt que des difficultés apparaissent, les parents doivent tous deux aborder le sujet :
il est donc important qu’un dialogue soit déjà en place. Il appartient d’expliquer ce que
Dieu veut (Ps 119.9), ce que le monde veut, les conséquences de l’asservissement sexuel,
etc. La discussion doit se faire avec beaucoup de sagesse et sans tabou. Il faut veiller à
leur faire comprendre les conséquences de la dépendance sans leur donner envie de s’y
adonner.
 
4 La restauration possible par Dieu
 
Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la
vérité n’est point en nous.
 
Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous
purifier de toute iniquité.
8
 
 
Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est
point en nous.
Le chrétien qui est aux prises avec de tels péchés ne doit pas se décourager : une
restauration est possible, et Dieu peut délivrer de tout asservissement. La première
étape est de reconnaître le péché (abandonner son orgueil, 1 Jn 2.15-16) et de demander
pardon au Seigneur (1 Jn 1.8-10) qui purifie de toute iniquité. Cela peut se faire seul,
mais aussi avec un frère ou une sœur (en toute sagesse, on choisit un chrétien de son
sexe qui fait preuve de maîtrise dans le domaine), ce qui rend les choses plus solennelles.
 
Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché.
 
Quiconque demeure en lui ne pèche point; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas
connu.
 
Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme
lui-même est juste.
 
Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu
a paru afin de détruire les œuvres du diable.
 
Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure
en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu.
 
C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque
ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère.
Ensuite, c’est un long chemin pour acquérir les caractéristiques finales (1 Jn 3.5-10) :
certaines délivrances sont accordées instantanément, d’autres impliquent des rechutes.
Une chose est sûre : s’attacher à Dieu est la seule voie possible.
 
Références
[1]
Buth
, U.,
Darüber spricht man nicht…?
WeissesKreuz, 1, 2011.
Adresse url:
https://www.weisses-kreuz.de/dynamo/files/user_uploads/
mediathek/zeitschriften/wk45_web_neu.pdf
 
[2]
Burhenne
, M.,
Selbstbefriedigung – Bibel, Gemeinde und deine Geschichte
WeissesKreuz, 1, 2011.
Adresse url :
 
https://www.weisses-kreuz.de/dynamo/files/user_uploads/
mediathek/zeitschriften/wk45_web_neu.pdf
 
[3]
Martini
, T.,
Un plaisir interdit? : Quand la sexualité est tournée vers soi
Romanel-sur-Lausanne, Suisse, Ourania, 2017.
[4]
Agence France-Presse
(mis en ligne le 9 octobre 2017),
”La pornographie sur
internet modifie le cerveau des jeunes”
.
Adresse url :
 
http://www.lalibre.be/debats/opinions/la-pornographie-
sur-internet-modifie-le-cerveau-des-jeunes-59db76b9cd70be70bce46f42

 

 

 

Les commentaires sont fermés.